Domaines de Constance d'Orsenac

Terres mainoises, auvergnates et autres biens immobiliers appartenant à la Comtesse Constance d'Orsenac
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Un peu d'histoire

Aller en bas 
AuteurMessage
Constance
Admin
Constance

Messages : 86
Date d'inscription : 03/05/2016

Un peu d'histoire Empty
MessageSujet: Un peu d'histoire   Un peu d'histoire I_icon_minitimeJeu 29 Nov - 15:27

LES CHAMBRES : La chambre de retrait, chambre de parement, etc.

Le plan type des grandes résidences durant le Moyen Âge se base sur le modèle du palais de Charlemagne d'Aix-la-Chapelle. Celui-ci est constitué de la trilogie architecturale carolingienne typique : la grande salle seigneuriale (aula en latin, hall en anglais), appelée aussi salle de réception ou salle de banquet (lieu de réception, de justice, d'apparat et de vie), la chapelle (capella en latin, construite par Eudes de Metz, il s'agit d'un lieu de prière mais aussi de clergie, c'est-à-dire de savoir latin grâce à sa bibliothèque liturgique) et la partie domestique (camerae en latin, chambres correspondant aux appartements privés destinés à la mesnie)1.

Dans l'habitat de l'élite de haut rang (manoir, palais, château), on constate vers le XIVe siècle une évolution supplémentaire de la chambre (précédée par une antichambre) par une nouvelle partition, inscrite dans l'architecture et le vocabulaire. Probablement encore trop publique, la chambre se spécialise et se dédouble en chambre de parement (appelée aussi chambre de parade ou chambre à parer) qui conserve la dimension publique (réception des invités) en dépit du lit de parade toujours aussi ostentatoire, et en chambre de retrait (retrocamera) uniquement réservée à la vie privée, donnant elle-même accès à de petits espaces fonctionnels (garde-robe, lieu d'aisance (chaise percée), oratoire ou espace d'étude ou de méditation). Au niveau le plus élevé, royal notamment, cet espace strictement intime peut encore se différencier par la disponibilité d'une chambre pour chaque élément du couple2.

Chambre de parement est une locution désignant, au XIVe siècle, la partie d'une chambre qui restait publique, c'est à dire où l'on recevait les invités. L'autre partie, privée, étant la chambre de retrait. La chambre de parement était souvent équipée d'un lit d'apparence ostentatoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domcdo.forumactif.com
 
Un peu d'histoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» C'est l'histoire d'une jeune demoiselle qui a terminé sa présentation (a)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaines de Constance d'Orsenac :: Comté de Sainte Suzanne :: Donjon de Sainte Suzanne-
Sauter vers: